Sélectionner une page

Les actrices et les acteurs de l’enseignement supérieur ont été mis à rude épreuve ces trois derniers semestres, nous espérons que la pause estivale leur aura été profitable pour retrouver sérénité et bien-être. Nous nous réjouissons toutes et tous de nous retrouver en présentiel’ pour enseigner et apprendre. Il faudra toutefois veiller à ne pas perdre les bienfaits de l’été dès les premiers jours de la rentrée académique. Mais comment faire ? et de quoi parle-t-on au juste lorsque l’on fait référence au bien-être des enseignantes et des enseignants ? Nancy Goyette est professeur chercheur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, elle est spécialiste de la psychopédagogie du bien-être qui est un champ de recherche en sciences de l’éducation. Ce champ, qui allie les concepts de la psychologie positive et de la pédagogie, permet l’apprentissage du bienêtre dans les institutions éducatives, sous une vision humaniste et bienveillante. Dans cette même foulée, Nancy Goyette développe des connaissances issues de la recherche relatives au concept de capital psychologique chez les enseignants.

Bien-être en dans l’enseignement supérieur

Prendre conscience du biais de la négativité:

L’expression « biais de négativité » vient d’un concept anglophone, the negativity bias. Il s’agit d’une tendance de l’être humain à la négativité plutôt qu’à la neutralité ou la positivité. C’est-à-dire qu’on a tendance à donner plus d’importance et de poids à une information négative, même si elle est, dans les faits, d’importance égale à une autre information qui elle est positive.

Tourner ses émotions vers plus d’optimisme

Prendre le temps de réfléchir à des petits événements de la vie quotidienne qui nous ont fait plaisir, comme par exemple avoir pris un café avec son partenaire, fait une promenade ou eu un échange gratifiant avec un collègue.

Prendre du temps pour soi

Avant de penser au bien-être des autres, il faut penser au sien et s’accorder des moments à soi, comme par exemple en pratiquant une activité physique, que ce soit du yoga ou de la randonnée ou encore du vélo. Pour pouvoir être bien avec les autres, il faut commencer par être bien avec soi.

Pour aller plus loin

MÉMOIRE ET THÈSE

Goyette, N. (2014). Le bien-être dans l’enseignement : étude des forces de caractère chez des enseignants persévérants du primaire et du secondaire dans une approche axée sur la psychologie positive. (Thèse de Doctorat inédite). Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Québec. Lire la publication

Goyette, N. (2009). Le plaisir d’enseigner chez des enseignants du secondaire: quelle place pour les émotions? (Mémoire de maitrise inédit). Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières, Québec. Lire la publication

RÉDACTRICE EN CHEF INVITÉE

Goyette, N. et Lebel, C. (2018) Dossier sur le bienêtre en enseignement. Revue Vivre le primaire. Été 2018. Voir la revue

Goyette, N. (2020). Dossier sur les activités pédagogiques favorisant le bienêtre des élèves. Revue Vivre le primaire. Été 2020 (proposition acceptée).

DIRECTION D’OUVRAGES COLLECTIFS

Goyette, N. et Martineau, S. (2019). Le bien-être en enseignement : tensions entre espoirs et déceptions. Presses de l’Université du Québec. (En évaluation)

Goyette, N. et Martineau, S. (2018). Considérations sur le développement professionnel dans les métiers de formation. Revue Phronésis, 7(2).

CHAPITRES D’OUVRAGES COLLECTIFS

Goyette, N., Gagnon, B. et Bazinet, J. (2019). La communauté d’apprentissage au service du développement de l’agir compétent d’enseignantes en psychopédagogie du bien-être, dans N. Goyette et S. Martineau (dir.), Le bien-être en enseignements : tensions entre espoir et déceptions, Québec, Presse de l’Université du Québec. (Soumis)

Goyette, N. (2018). La passion de l’enseignement et la préparation des futurs enseignants à la construction d’une identité professionnelle positive, dans F. Dufour, C. Van Nieuwenhoven, L. Portelance et I. Vivegnis (dir.), Préparation à l’insertion professionnelle pendant la formation initiale en enseignement, Québec, Presse de l’Université du Québec, p. 111-126.

Références biographiques

Chercheure associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la  formation et la profession enseignante (CRIFPE)
http://www.crifpe.ca/

Chercheure associée à la Chaire sur le bienêtre à l’école et prévention de la violence
https://www.violence-ecole.ulaval.ca/

Membre du conseil d’administration de l’Association canadienne de psychologie positive|Board member of Canadian Positive Psychology Association (CPPA)
https://www.cppa.ca/